Bolloré Africa Logistics RDC & Alliés et la Chaire en ‘’Supply Chain’’ à l’UNILU. Le DG Eric Kalala explique…


BAL Website 1MINING NEWS MAGAZINE : Monsieur le Directeur Général, votre entreprise est très bien représentée à cette manifestation ici à l’Université de Lubumbashi. Qu’est-ce qui a marqué Bolloré Africa Logistics RDC aujourd’hui et quel est son objectif en le faisant?
Eric Kalala : Pour Bolloré Africa Logistics RDC (ABL), le moment fort de l’événement d’aujourd’hui c’est la remise de l’Auditoire cofinancé avec nos partenaires TFM, BCDC et Habari Kani (HK), mais surtout plus lancement de la chaire universitaire sur la logistique. Notre présence avec le Directeur Commercial Jeroen Braet, Andy et Freddy démontre l’importance que nous y accordons.

Qu’est-ce qu’il y a de particulier avec la chaire?
Eric Kalala : C’est l’héritage intangible que nous léguons et la participation la plus importante à l’essor de la jeunesse. C’est une première en République Démocratique du Congo grâce au partenariat entre l’Université de Lubumbashi (Unilu) et les quatre entreprises congolaises. La BCDC est ici depuis 1905 ; Bolloré est au pays depuis 1953 ; TFM est le plus grand investissement privé en République Démocratique du Congo et Habari Kani, le plus grand transporteur routier au Katanga avec des chauffeurs congolais.

Mais l’Unilu a-t-elle l’expertise nécessaire pour former et encadrer en logistique? Comment vous est venue l’idée?
Eric Kalala : L’incendie et la relation avec l’université qui est un lieu géométrique de savoirs. Mais il est important que les jeunes soient formés selon les besoins du marché.

Comment vous êtes-vous trouvés en groupe sur un même projet?
Eric Kalala : Par la volonté de TFM de réunir les meilleurs qui sont aussi ses partenaires. Il y a eu convergence d’idées pour transmettre une expérience pratique d’intégration de la chaîne d’approvisionnement (Supply Chain). Le projet actuellement développé par Bolloré Africa Logistics et Habari Kani est le plus abouti en rendement opérationnel de 3,7 rotations par mois chez TFM. Un camion de Habari Kani fait au moins trois rotations le mois en import et export chez TFM grâce à l’expertise du transitaire Bolloré Africa Logistics RDC et du banquier BCDC.

Comment la chaire sera-t-elle gérée? Le quarto va-t-il accompagner les étudiants?
Eric Kalala : Tout à fait. Nous allons accompagner et donner plusieurs modules. La banque formera sur la  »Réglementation de change » par par exemple, HK formera sur la  »Gestion de flottes », le  »Transit douanier » sera dispensé par BAL et la  »Supply chain minière » par TFM.

Quelles perspectives pour les meilleurs étudiants de la Chaire? Emploi par le Quarto?
Eric Kalala : Ils seront équipés pour être employés dans toute l’industrie dont le Quarto n’est une partie.

Entretien réalisé par Franck Fwamba et rendu Parfait Barack pour FKF Softpress.